Ronflement

Le ronflement régulièrement rapporté par votre partenaire de sommeil est souvent le signe que les voies aériennes supérieures sont instables pendant le sommeil.




Les causes ?

Une instabilité des calibres de l'arrière-gorge, avec ou sans perte du tonus de la langue. Les flux d'air s'y écoulent dès lors de manière turbulente et engendrent la vibration des tissus mous qui l'entourent. C'est cette vibration qui produit le son caractéristique du ronflement. On peut aussi attribuer le ronflement à :

  • Un nez qui se bouche, du fait d'une allergie aux acariens par exemple
  • Une perte du tonus musculaire de la gorge et/ou de la langue (consommation d'alcool, sommeil profond, médicaments, vieillissement normal des tissus et perte de contrôle musculaire local, etc.)
  • Une pression exercée par des tissus trop volumineux autour de la gorge (surpoids, amygdales, végétations hypertrophiées, etc.)
  • Un rétrécissement du passage entre le nez et la gorge (palais mou ou luette particulièrement longue, etc.)

Les conséquences ?

  • Maux de tête au réveil
  • Sécheresse de la bouche le matin
  • Fatigue diurne
  • Réveils nocturnes soudains
  • Respiration sifflante, halètement ou toux durant la nuit

sunrise
brings sleep science to the
tip of your chin.
Nous utilisons des cookies pour vous garantir une expérience de navigation otpimale. En poursuivant la consultation de ce site, vous acceptez notre politique de gestion des cookies.